| | News

La formation d'employé de commerce fait sa révolution, et ça fâche

Dans une école de commerce zurichoise. | (KEYSTONE/Christian Beutler)

Certains la qualifient de «radicale». D’autres parlent de «bouleversement». Plus qu’une simple révision, c’est une réforme en profondeur qui attend la formation d’employé de commerce, la plus prisée de Suisse. Elle avance bon train et devrait être finalisée au plus tard cet été. Mais la grogne monte contre un projet qui est loin de plaire à tout le monde.

Pourquoi c’est important. Appelée «Employé-e-s de commerce 2022», la réforme est passée jusqu’à présent relativement inaperçue hors des milieux intéressés. Or elle concerne la formation professionnelle la plus demandée, choisie chaque année en Suisse par près de 13'000 jeunes.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi