Réservé aux abonnés

La crise Covid à l'origine de profondes transformations du monde du travail

Il fallait une balise pour marquer la fin de la crise Covid-19. Le 16 février, le Conseil fédéral annoncera la fin des restrictions sanitaires en Suisse. Climat, santé, technologie, éducation, vie quotidienne: durant la semaine qui précède cette échéance, Heidi.news explore ce qui sera le monde d'après.

S’il est un domaine de notre vie qui a été profondément transformé ces deux dernières années, c’est celui du travail. Le télétravail s’est imposé, avec force, et a convaincu même les plus réticents à s’y mettre. Selon les chiffres de l’Office fédéral de la statistique (OFS), en 2019, le taux de télétravail s’élevait à 24,6%. Il a atteint 34,1% en 2020 et selon les chiffres du troisième trimestre 2021, il est monté à 39,6%. Ainsi que l’indiquait récemment Marco Taddei dans une interview accordée à Heidi.news: «C’est un bouleversement total, qui a poussé de nombreuses entreprises à faire l’expérience du télétravail pour la première fois».

Pourquoi on en parle. Alors que l’obligation de télétravail a été levée récemment, un retour en arrière semble impossible, tant cette nouvelle forme de travail a permis de gagner en flexibilité, gage notamment d’un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée. Mais au delà de cette possibilité pour les employés de pouvoir exercer leur activité professionnelle hors du bureau une partie de la semaine, qu’avons nous appris concrètement pendant cette pandémie, et qu’en restera-t-il? Eléments de réponse.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter