Réservé aux abonnés

L'apprentissage d'une langue étrangère ne relève pas que du «talent»

Illustration | Keystone / Christian Beutler

Quels sont les facteurs qui influencent l’apprentissage d’une langue étrangère chez les enfants? Comment se fait-il que certains élèves réussissent bien et d’autres montrent plus de difficultés? Ce sont les questions qui ont guidé la recherche de Raphael Berthele et Isabelle Udry, de l'Institut de plurilinguisme de l'Université de Fribourg. Dans le cadre de leur travail, ils ont testé et interrogé, sur plusieurs années, de nombreux élèves dans les cantons de Fribourg et de Zurich. Or, si les études dans la population adulte montrent qu’il existe une sorte de «talent» pour les langues, les chercheurs ont dû dépasser certaines croyances s’agissant des enfants, comme l’explique Raphael Berthele à Heidi.news.

Heidi.news — Quels sont les facteurs qui expliquent que, parmi des enfants qui commencent l’apprentissage d’une langue au même moment, avec le même type d’enseignement, il y ait autant de différences?
Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter