| | News

Inquiet pour la rentrée, Genève reconduit ses aides pour l'apprentissage

Un apprenti meunier dans le canton de Berne. | Keystone / Ennio Leanza

La crise du Covid malmène le marché des places d’apprentissage. Le risque de voir des employeurs renoncer à former des jeunes en raison de difficultés économiques reste un défi majeur cette année. Comme en 2020, le canton de Genève met la main au porte-monnaie et propose des aménagements pour encourager l’embauche d’apprentis.

Pourquoi on en parle. «La crise économique et sociale va durer et on voit combien les entreprises sont en difficulté», a indiqué Anne Emery-Torracinta, la cheffe du Département de l’instruction publique, lors d’une conférence de presse ce mardi 1er juin. Un sondage réalisé par la Haute école de gestion auprès de 800 entreprises montre que 20% d’entre elles hésitent à prendre un nouvel apprenti à la rentrée 2021 et que 30% ont déjà abandonné cette idée.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi