Réservé aux abonnés

Faute de perspectives, les postdoctorants invités à se diriger vers le privé

Image d'Illustration | Keystone / Martin Ruetschi

Promouvoir l’engagement de postdoctorants par les start-up, mais aussi soutenir leurs ambitions «entrepreunariales». Voici l’une des cinq recommandations formulées par le Conseil suisse de la science (CSS), un organe consultatif du Conseil fédéral, dans un rapport publié le 12 septembre dernier.

Lire aussi: Dix ans plus tard, les chercheurs universitaires suisses toujours autant précarisés

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter