Réservé aux abonnés

Faire des crèches un service public? Le PS lance une initiative

Image d'Illustration | Keystone / Laurent Gilliéron

Inscrire dans la loi le droit de chaque enfant à disposer d’une place en crèche ou, plus tard, dans une structure parascolaire: voilà le projet d’une initiative populaire lancée par le Parti socialiste en mars dernier. Le texte veut faire de la garde d’enfants un service public, dont les deux tiers des coûts reviendraient à la Confédération. L’enjeu est aussi d’uniformiser, à travers le pays, la charge financière que représente l’accueil extrafamilial pour les ménages.

Pourquoi on en parle. L’initiative socialiste propose un modèle révolutionnaire à l’échelle de la Suisse, où l’accueil des enfants – de la crèche au parascolaire – est pour l’heure protéiforme. D’un côté, les subventions varient en fonction des cantons et parfois même des communes. De l’autre, si le secteur parascolaire est généralement public et géré par les villes, le domaine de la petite enfance est plutôt dominé par les organismes privés, rendant souvent ce secteur plus onéreux.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter