Réservé aux abonnés

Face à l'inflation, quelles solutions pour les jeunes? [OPINION]

Alexandre Legrain et Pauline Blanc  des Jeunes Libéraux Radicaux Vaud

A l'heure de l'inflation, la précarité n'épargne ni les jeunes ni les étudiants. Pour y faire face, Pauline Blanc et Alexandre Legrain, Présidente et Vice-président des Jeunes Libéraux Radicaux vaudois (JLRV), proposent des solutions, dont plus de flexibilité à l'université, avec davantage de cours en ligne.

Disons-le clairement, nous vivons une période anxiogène. Crise sanitaire, guerre en Europe, inflation, crise énergétique: depuis 2020, l’actualité est bien morose et c’est presque un euphémisme.

Personne n’est épargné par ces évènements. Retraités, actifs, employés, indépendants, entreprises… et les jeunes. Ces derniers ont dû suivre leurs cours pendant près de deux ans par visioconférence. Durant la même période, beaucoup ont perdu leur job d’étudiant, leur revenu et le lien social qu’ils entretenaient avec leurs amis. D’emblée, soyons toutefois clairs: il ne s’agit pas de se «victimiser» ou de prétendre que les jeunes sont ceux à avoir le plus souffert; ce n'est pas un concours et ça ne l’a d’ailleurs jamais été. Ceci étant dit, cela n’empêche pas de porter un regard critique sur les sacrifices qui ont été demandés, notamment, à la jeune génération.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter