| | Reportage

Une école sans classes ni notes fait revivre un village valaisan

La GD-Schule, à Bratsch (VS), le 16 novembre 2020. Photo: Heidi.news

Dans le village haut-valaisan de Bratsch, 1090 mètres d’altitude et une centaine d’âmes, se trouve une des écoles suisses qui a attiré le plus d’attention ces dernières années, la GD-Schule. Cet établissement privé ouvert en 2016 avec 17 élèves en compte désormais 75, et 100 sur liste d’attente. Sa particularité? Une pédagogie basée sur des projets que les enfants initient et mènent à bien. Reportage.

Pourquoi c’est intéressant. Les alternatives à l’école publique traditionnelle rencontrent de plus en plus de succès. Selon les chiffres de l’Office fédéral de la statistique, pour l’école obligatoire, le Valais comptait 7 établissements privés à la rentrée 2010. A celle de 2018, il y en avait 25. Pour l’ensemble de la Suisse, sur la même période, le nombre d’établissements privés a progressé de 808 à 1046.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi