| | Radar

Vingt classes en quarantaine dans le Haut-Valais

Image d'illustration | Keystone

Soixante élèves ont été détectés positifs dans des classes primaires de Naters, a fait savoir le médecin cantonal remplaçant. Dix-sept classes ont du fermer leurs portes et trois étaient déjà closes. Aucun événement particulier n’explique ce foyer, mais le département de la santé aurait constaté une circulation du virus plus importante dans la région que dans la partie francophone du canton.

Pourquoi c’est préoccupant. «Si le Haut-Valais était un canton, il serait juste derrière Uri qui est en Suisse le plus frappé par le virus actuellement», a expliqué Georges Dupuis, ancien médecin cantonal spécialiste en épidémiologie au Nouvelliste. Au niveau de l’incidence dans le Valais, la partie germanophone du canton se détache de la francophone, qui reste dans la moyenne nationale.

link

Swissinfo

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi