Réservé aux abonnés

Des protections menstruelles gratuites dans les écoles romandes

Keystone / Alexandra Wey

Mettre gratuitement à disposition des protections hygiéniques dans les toilettes des écoles pour lutter contre la précarité menstruelle et contribuer à lever le tabou des règles: l’idée gagne du terrain en Suisse romande. Le canton du Jura sera le premier du pays à la mettre en œuvre, à la suite d’un vote de son parlement fin mars. De son côté, le canton de Vaud va démarrer en mai un projet pilote dans plusieurs dizaines d’établissements. A Genève, le conseil municipal du Grand-Saconnex a également décidé en mars la gratuité des tampons et serviettes dans tous ses bâtiments communaux, dont les écoles.

Pourquoi c’est intéressant. Le sujet fait l’objet d’une attention politique croissante depuis quelques années. Mais les propositions concrètes ont longtemps eu du mal à passer la rampe. En 2020 encore, les parlements bernois et valaisans ont tous deux balayé des propositions dans ce sens. Serait-ce l’impulsion du vote écossais de novembre dernier, premier pays à décréter un accès gratuit généralisé? Ou celle de la grève des femmes, qui a remis avec force les revendications féministes sur le devant de la scène helvétique depuis 2019? Les résistances, désormais, s’estompent. Au grand étonnement de ses initiatrices, la motion du Grand-Saconnex a été acceptée à l’unanimité, moins une abstention.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter