| | News

Des inégalités criantes persistent dans le système scolaire suisse

L'iniquité se réduit mais demeure importante, selon Stefan Wolter (Marcel Bieri | Keystone-ATS)

Le système éducatif suisse est toujours le terreau d’importantes inégalités entre les élèves, inégalités creusées principalement par les différences socio-économiques. Si la situation tend à s’améliorer, le problème est loin d’être résolu, note le Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation (CSRE), un peu plus de deux mois après la publication du cinquième rapport de l’étude Pisa 2018.

Pourquoi c’est important. En 2001, la Suisse avait vécu un «choc Pisa», se souvient le Professeur Stefan Wolter, directeur du CSRE. Si sûr de l’excellence de son système, le pays était tombé de haut en découvrant les résultats de la première enquête Pisa. Menée chaque trois ans, cette étude compare les résultats obtenus à des tests en langue et sciences par un échantillon d’élèves en fin de scolarité dans tous les Etats-membres de l’OCDE, et dresse notamment un classement par pays. Stefan Wolter:

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi