Crèches: plus de 700 millions pour alléger les factures des parents

Une Commission du Conseil national a approuvé un nouveau projet de loi pour l’accueil extra-familial. | KEYSTONE/Laurent Gillieron

Une fois n’est pas coutume, c’est de Berne que pourrait venir la prochaine bonne nouvelle pour les parents d’enfants en bas âge. La Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil national a approuvé récemment un nouveau projet de loi pour l’accueil extra-familial doté d’une enveloppe de 770 millions de francs, révèle Le Matin Dimanche.

Pourquoi c’est surprenant. 710 millions sont destinés à alléger de 20% les factures de crèche des parents. Les 60 millions restants iront aux Cantons pour les aider à développer leur politique de la petite enfance. Ces montants étonnent. C’est bien plus que ceux mis sur la table par la Confédération pour le soutien aux crèches au cours des deux dernières décennies, soit 430 millions de francs au total, rappelle l’hebdomadaire dominical.

En commission, la proposition a été acceptée par 17 voix contre 7, signe qu’elle rencontre l’adhésion d’une partie de la droite. La pénurie actuelle de main d’œuvre, et des parents qui renoncent à travailler ou ne travaillent pas autant qu’ils le souhaiteraient en raison de frais de garde parfois prohibitifs, a joué un «rôle évident» dans ce vote favorable.

En parallèle, un autre projet sur l’accueil extra-familial avance au plan fédéral: l’initiative populaire du PS qui veut inscrire dans la loi le droit de chaque enfant à disposer d’une place en crèche et, plus tard, au parascolaire. Lancée en mars dernier, la récolte de signatures devrait aboutir prochainement. Le texte veut faire de la garde d’enfants un service public, dont les deux tiers des coûts reviendraient à la Confédération.