| | News

Comment l’école lutte contre les fake news

KEYSTONE/DPA/Tobias Hase

Ce témoignage est extrait de notre newsletter quotidienne «Sortir de la crise». C'est gratuit, inscrivez-vous!

L’éducation aux médias fait partie du plan d’études romand, qui détermine les contenus de la scolarité obligatoire en Suisse romande. Dans le canton de Genève, elle prend la forme d’un cours d’une heure par semaine dispensé à tous les élèves de 11e, soit des jeunes âgés de 14-15 ans. Marion Michon, enseignante qui préside le groupe Médias et Images, nous raconte comment les élèves apprennent à affûter leur regard sur les informations qui leur parviennent.

«Un des objectifs du cours Médias et Images est de donner des outils d’analyse aux élèves et d’aiguiser leur sens critique face à la production médiatique. Il s’agit d’un enjeu qui nous préoccupait déjà avant la pandémie, mais que la crise et le déluge d’informations qu’elle a provoqué a renforcé. Nous avons utilisé l'actualité liée au coronavirus pour les sensibiliser aux fausses informations, pourquoi elles circulent aussi vite, pourquoi on n’arrive pas à les contrôler.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi