| | News

Un robot en classe fait le lien avec les élèves hospitalisés à Genève

Le robot AV1 dans parmi des élèves. Image d'illustration. | Estera Kluczenko / No Isolation

Quelques classes genevoises du primaire accueillent, depuis peu, un «membre» d’un nouveau genre. Un robot qui s’appelle AV1, 1 kg pour 27 cm de haut, et qui accomplit une mission des plus louables: permettre aux enfants gravement malades de continuer à suivre les cours tout en maintenant le lien avec leur classe. Un projet-pilote prometteur, rendu possible grâce à une mécène, que détaillent pour Heidi.news certains des intervenants.

Pourquoi c’est important. Une hospitalisation de moyenne ou longue durée et le temps de convalescence qui s’ensuit constituent un réel danger de décrochage scolaire. On parle ici d’environ 200 enfants par année devant être pris en charge par l’Ecole à l’hôpital de l’Office médico-pédagogique (OMP), précise sa coordinatrice Esther Nicollet. Le robot, création de l’entreprise norvégienne No Isolation, circule à Genève depuis ce printemps et vient étoffer l’offre d’accompagnement de ces élèves.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi