| | Radar

Une taxe sur les revenus du télétravail?

Photo d'illustration. Keystone

L'idée est celle de la Deutsche Bank: une taxe de 5 % sur les revenus des privilégiés en télétravail pour alimenter des fonds à destination des plus pauvres qui ne peuvent pas télétravailler. La logique est la suivante: en restant chez lui, l'employé réalise des économies sur ses déplacements et ses repas, ce qui par ricochet représente un manque à gagner pour les infrastructures publiques, et donc pourrait entretenir plus longtemps le ralentissement économique.

Pourquoi c’est le bon moment. Le travail à domicile est devenu à nouveau le mot d’ordre avec la pandémie de coronavirus. Présentée comme une des solutions phares pour endiguer l’épidémie, cette pratique reste pourtant une recommandation que les cantons peinent parfois à faire respecter.

link

L'Usine nouvelle

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi