| | News

Tamedia annonce des licenciements dans ses rédactions romandes

TX Group supprime des postes chez Tamedia et en crée chez 20 Minutes | Keystone-ATS / Laurent Gilliéron

L’année n’a pas débuté de la meilleure des manières pour les rédactions romandes de Tamedia, qui édite notamment la Tribune de Genève, 24 Heures et Le Matin Dimanche. Lors d’une visioconférence tenue en janvier, la direction a annoncé à ses collaborateurs la suppression d’une dizaine de postes durant le premier semestre.

L’information est confirmée par la direction de TX Group, nom de la holding à laquelle appartient Tamedia depuis le 1er janvier 2020: «Le chiffre n'est pas définitif, mais il est question d'une dizaine d'équivalent temps plein supprimés, en recourant dans la mesure du possible aux fluctuations naturelles», précise la porte-parole Alice van Gilst Utiger.

Lire aussi notre grande enquête: Tamedia Papers

Pourquoi ce n’est pas fini. Ces suppressions s’inscrivent dans le cadre du plan de restructuration drastique communiqué en août 2020 lors de la publication des résultats semestriels du groupe zurichois. L’objectif est de réaliser des économies de 70 millions de francs sur trois ans, soit 15% de ses coûts.

Cet article est réservé aux abonnés.

  • Accédez en illimité à nos actualités, reportages et enquêtes.
  • Partagez des articles réservés aux abonnés avec vos proches
  • Soutenez une rédaction indépendante.
  • Rejoignez plus de 5000 lectrices et lecteurs qui croient en notre projet.
  • Bénéficiez de 30 jours d’essai gratuit et sans engagement.
S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi