| | News

Les cosmétiques naturels des sœurs dominicaines d’Estavayer

Les soeurs dominicaines d'Estavayer vendent en ligne leurs cosmétiques naturels./Monastère des domaines

Fêtes de fin d'année: dans le cadre de notre opération Le monde d’après ne doit pas être celui d’Amazon, nous vous présentons chaque jour du calendrier de l’Avent une idée de proximité pour vos achats de Noël émise par nos lecteurs.

Fondé il y a 700 ans, le monastère des Dominicaines d’Estavayer vendait une eau de toilettes baptisée Bouquet de Provence à partir d’une recette d’un couvent du sud de la France. Leur fournisseur d’essences souhaitant se concentrer sur de plus gros clients, elles ont dû interrompre cette activité avant de la relancer il y a quelques mois avec des cosmétiques et savons naturels. Leurs savons, shampoings et parfums solides leurs baumes à lèvres et autres huiles corporelles sont produits à partir de matières premières naturelles, bios pour la plupart et provenant d’un commerce équitable et d’une agriculture raisonnable et écoresponsable. Ils sont biodégradables et ne sont pas testés sur les animaux.

Pourquoi on en parle. A côté de leur boutique au monastère et de leur shop en ligne, les sœurs dominicaines vendaient beaucoup de leurs cosmétiques sur des marchés. Avec la fermeture de ces derniers pour cause de Covid, cette activité a dû se réduire aux quelques micro marchés maintenus dans la région. Ce sont les sœurs du Carmel du Paquier en Gruyère qui croulent sous la demande pour leurs biscuits qui nous ont recommandé de donner un peu de visibilité aux cosmétiques des Dominicaines d’Estavayer pour le lancement de leurs produits.

La livraison. Possible dans toute la Suisse mais pas à l’étranger. Les livraisons sont exemptées de frais de port à partir de 99 francs de commande.

link

Le monastère des Dominicaines

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi