| | News

Le pétrole, un placement risqué pour les caisses de pension

Aux Pays-Bas, Shell a été condamnée le 26 mai à diminuer ses émission de gaz à effet de serre suite à une plainte d'activistes. | Keystone / Bart Maat

La semaine dernière, deux mauvaises nouvelles se sont succédé pour les majors pétrolières. D’abord Shell, l’emblématique firme anglo-néerlandaise au coquillage, s’est vu infliger l’obligation par un tribunal des Pays-Bas de réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Ce n’est certes qu’un jugement de première instance, mais le signal interpelle à n’en pas douter dirigeants et actionnaires.

Quelques heures après, à l’assemblée générale d’Exxon, le fonds activiste Engine No.1 est parvenu à faire élire deux administrateurs au conseil du géant américain de l’or noir, contre l’avis de sa direction. Une humiliation de plus pour Exxon, éjectée l’an dernier du Dow Jones, l’indice phare de la bourse de New York, alors qu’elle était encore la plus grande entreprise des Etats-Unis il y a huit ans.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi