| | News

«La moitié de l'empreinte écologique suisse provient des importations»

A Genève, le taux de recyclage est inférieur au reste de la Suisse. | Keystone / Laurent Gilleron

Les enjeux climatiques occupent l’agenda cette semaine. En sus de l’occupation de la Place fédérale, une opération baptisée «Debout pour le changement», le hasard du calendrier a placé deux procès à Genève et Lausanne autour de cette question. S’y ajoutent les débats au Parlement autour de la loi sur le CO2.

Depuis lundi et jusqu’à vendredi se déroule aussi la sixième édition du festival Alternatiba Léman, qui y consacre un cycle de conférences. Parmi celles-ci, un débat sur l’économie circulaire, «de la théorie à la pratique», qui aura lieu mercredi à 18h30 à l’Unimail de Genève. Pascale Le Strat y représentera les Services industriels de Genève (SIG) en sa qualité de directrice du Programme éco21, dédié à l’efficience énergétique, la gestion des déchets et l’économie circulaire. Interview.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi