| | Radar

La guerre de la viande est déclarée en Argentine

La guerre de la viande est déclarée à Buenos Aires (photo d'archive) et dans toute l'Argentine | EPA / Juan Ignacio Roncoroni

En Argentine, l'accompagnement d'un plat importe peu, ce qu'il faut, c'est un gros morceau de barbaque! Alors, pour tenter de juguler l'inflation galopante du prix de la viande et le mécontentement populaire qui l'accompagne, le gouvernement a décidé d'interdire les exportations. Une mesure qui a ulcéré les producteurs, qui se sont mis en grève, cessant toute commercialisation dans le pays pendant une semaine. C’est la guerre!

Pourquoi c’est intéressant. L’inflation est l’un des maux économiques majeurs de l’Argentine. Elle a dépassé 36% en 2020 – malgré la pandémie Covid-19 qui a fait baisser la consommation des ménages – et tournait autour de 47% entre avril 2020 et avril 2021. La viande n’y échappe, ce qui a poussé le gouvernement d’Alberto Fernandez à décider unilatéralement une suspension durant un mois de toute exportation de viande. Ce à quoi les puissantes Confédérations rurales argentines (CRA) ont appelé le 18 mai à cesser toute commercialisation de viande de bœuf durant une semaine.

link

Courrier International

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi