| | News

En 2021, chaque Suisse devrait dépenser 10'000 francs pour sa santé

Après un ralentissement marqué en 2018, la hausse des coûts de la santé s’établit au-delà de 3% par année entre 2019 et 2022, selon des projections établies par le Centre de recherches conjoncturelles de l’EPFZ (KOF). En conséquence, pour la première fois l’année prochaine, les Suisses devraient consacrer plus de 10’000 francs pour la santé. Un cap symbolique qui montre à quel point la santé continuera de peser sur le budget des ménages puisque ces coûts se répercuteront inéluctablement sur les primes d’assurance-maladie. Une projection à prendre tout de même avec prudence, le KOF étant coutumier de la chose.

Pourquoi les coûts augmentent. Durant le semi-confinement, entre mars et avril, la facture à la charge de l’assurance obligatoire des soins (AOS) a diminué: un bon nombre de prestations non urgentes n’étaient plus accessibles. Mais un effet de rattrapage s’observe lors des mois qui ont suivi. Surtout, les soins à long terme, essentiellement prodigués aux personnes âgées, ont fortement augmenté (voir infographie ci-dessus).

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi