| | Radar

Chaque année, l’Afrique perd 75 milliards d’euros en fuite de capitaux illicites

Billets de banque ghanéens. | Pixabay

Que ce soit par la corruption, la contrebande, la manipulation des facturations ou l’évasion fiscale, le continent subit une hémorragie économique presque équivalente au cumul annuel de l’aide publique au développement et des investissements directs étrangers.

D’où vient la fuite. C’est ce que révèle le dernier rapport sur le développement économique de l’Afrique, par la Conférence des Nations unies sur le développement (Cnuced). Le secteur de l’or est à l’origine d’une grande partie des détournements via des méthodes de sous facturation des exportations et surfacturation des importations.

link

Le Monde Afrique

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi