| | News

A nos lecteurs: la Fondation Aventinus rachète «Le Temps» et «Heidi.news»

L'équipe de Heidi.news. Photo: Niels Ackermann

Ce mardi 3 novembre 2020, la Fondation Aventinus a annoncé qu’elle rachetait le journal «Le Temps» au groupe Ringier Axel Springer Suisse dans une volonté de maintenir et développer en Suisse romande un foyer de qualité et d’innovation dans les médias. Afin de renforcer cette démarche, Aventinus a également annoncé qu’elle engageait des discussions avec «Heidi.news» dans l’optique de l’achat d’une large majorité du capital de notre jeune média. L’opération devrait être bouclée avant la fin de l’année pour une mise en œuvre au début de l’année 2021.

Pourquoi deux rachats. Séduite par le dynamisme de notre jeune média et ses formats innovants, Aventinus a souhaité rapprocher notre rédaction de celle du «Temps», pour renforcer la relance qu’elle envisage pour ce titre.

Les fondateurs de «Heidi.news» sont favorables à ce rachat. Ils y voient un double avantage: créer avec «Le Temps» un pôle de médias de qualité ancré en Suisse romande, et renforcer le projet «Heidi.news», qui s’avère d'ores et déjà un succès éditorial et entrepreneurial. «Heidi.news» a effectivement suscité un engouement croissant depuis son apparition en ligne en mai 2019.

Vous aimez «Heidi.news»? Ne soyez pas inquiet. Notre média va poursuivre ses activités et son développement. Nos newsletters, notre traitement expert de plusieurs thématiques, nos Explorations, y compris en version imprimée, nos vidéos et nos enquêtes ne vont pas s’interrompre, au contraire!

Dans le nouvel ensemble créé par Aventinus, «Heidi.news» continuera d’exister, au côté de la prestigieuse marque de référence «Le Temps». La production et les formats propres de «Heidi.news» seront maintenus et renforcés, pour satisfaire toutes les lectrices et les lecteurs qui s’y sont attachés et une équipe restera dédiée à «Heidi.news» dans le nouvel ensemble. «Heidi.news» compte par ailleurs poursuivre le développement de nouvelles offres éditoriales, en coordination avec «Le Temps».

Et l’indépendance dans tout ça? En lançant «Heidi.news», nous souhaitions créer un nouveau média, mais aussi revitaliser la presse romande en provoquant de nouvelles opportunités. L’invitation d’Aventinus à rejoindre le projet du «Temps» est une chance historique de maintenir et développer des médias de qualité ancrés en Suisse romande.

Ce rachat est également une forme de reconnaissance de ce que «Heidi.news» a apporté au paysage suisse des médias: des formats innovants et une information de qualité, avec des moyens frugaux et une forte productivité. Nous avons su créer une véritable communauté d’abonnés et de lecteurs fidèles et très engagés. Ce sont nos meilleurs ambassadeurs.

Un des points fort de «Heidi.news» a été notre totale indépendance. Le projet a été porté par une petite équipe de journalistes et d’entrepreneurs, avec des soutiens de nature philanthropique et surtout les abonnements, qui sont au cœur de notre modèle économique. Cette indépendance, aussi, va perdurer, même si le propriétaire du titre va changer. La fondation Aventinus garantit à la fois la pérennité économique du titre «Heidi.news» et sa non-ingérence totale dans les questions éditoriales.

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi