Réservé aux abonnés

Yamaha met les partitions numériques d’une start-up suisse dans ses instruments de musique

Pianiste de David Bowie, Mike Garson a créé de nombreux arrangements pour Tomplay. | Tombooks

Fondée en 2013 par un père et son fils passionné de musique et de technologies numériques, la start-up vaudoise Tombooks frappe un grand coup. L’entreprise qui a développé l’application Tomplay de partitions musicales numériques interactives signe un partenariat avec le plus grand fabricant d’instruments de musique du monde: Yamaha Music. Déjà utilisée par plus d'un million de musiciens dans 157 pays, l’application sera disponible systématiquement pour un essai sur tous les instruments d’un géant qui produit un tiers des pianos, un quart des instruments à vent et la moitié des instruments numériques dans le monde (keyboards, etc.).

Pourquoi cela a du potentiel. Les applications des technologies numériques dans la musique se multiplient. Précurseur, Tombooks s’est imposé dans le domaine de l’apprentissage de la musique avec une application haut de gamme adoptée par un million de musiciens amateurs. Il en reste un chiffre estimé à 180 millions à conquérir. L’accord avec Yamaha et ses deux milliards de francs de chiffre d’affaires renforce la capacité de la start-up de 40 personnes à toucher plus de musiciens. Et elle légitime sa première levée de fonds destinée à financer de nouveaux développements, comme l’inclusion d’algorithmes d’intelligence artificielle.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter