Réservé aux abonnés

Quand les artistes se rebellent contre les intelligences artificielles

Les oeuvres de l'illustrateur Greg Rutkowski sont particulièrement utilisées pour générer des images avec les IA text-to-image./Greg Rutkowski

Le boom des intelligences artificielles de type Dall-E2, Midjourney ou Stablediffusion ne fait pas que des heureux. Apparus cet été, ces logiciels permettent de transformer un texte en image générée par une intelligence artificielle (IA). Ces textes sont souvent accompagnés d’une référence au style d’un artiste. Et tous ne sont pas décédés, à l’instar de l’illustrateur Greg Rutkowski dont le nom a été utilisé près de 100’000 fois en un mois pour générer des images dans son style. Sur la même plateforme, le nom de Léonard de Vinci ne l’a été que 2000 fois. Du coup, la Technology Review rapporte qu’ils sont de plus en plus nombreux à demander à ce que leurs œuvres soient retirées des bases de données sur lesquelles sont entrainées ces nouveaux programmes d’apprentissage machine.

Pourquoi c’est intéressant. Ces programmes text-to-image produisent des images spectaculaires d’autant plus facilement qu’elles sont souvent en sources ouvertes. Mais ces programmes sont construits à partir d'images récupérées sur internet souvent sans autorisation des artistes. Cela soulève des questions éthiques et de droits d'auteur.  En réaction, certains artistes commencent à élaborer des outils comme Have I Been Trained pour ne pas figurer dans ces bases de données. Des sociétés comme Adobe, Nikon et le New York Times élaborent une norme (Content Authenticity Initiative) qui créerait une sorte de filigrane sur les contenus numériques pour prouver son authenticité. Les NFT qui ont aussi permis aux artistes digitaux de monétiser leurs contenus sont une autre piste. Déjà remplie de conflits sur les droits d’auteur l’histoire d’internet enseigne qu’un nouvel équilibre sera trouvé. Reste à savoir lequel?

link

Technology Review

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter