Réservé aux abonnés

Pourquoi il faut fuir les navigateurs de Facebook, Instagram et TikTok

Image d'illustration. | Unsplash

Vous en avez peut-être déjà fait l’expérience. Vous naviguez via votre smartphone sur un réseau social et l’un de vos contacts a partagé un article qui suscite votre curiosité. Vous cliquez dessus, puis le lien est ouvert au sein d’un navigateur intégré à l’application, plutôt que de passer par Safari (iOS) ou Google Chrome (Android). Pour l’utilisateur, c’est un gain de temps: la page se charge immédiatement. Mais le réel intérêt, c’est de pouvoir suivre vos moindres faits et gestes.

Un suivi à la trace. Felix Krause, un chercheur indépendant et ancien ingénieur de Google, a analysé le navigateur intégré aux applications développé par Meta, la maison mère de Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger. Les résultats de ses recherches, publiés par le Guardian, n’ont pas plu au groupe de Mark Zuckerberg: le navigateur intégré aux applications contient des morceaux de code qui permettent de suivre les activités de l’utilisateur.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter