Réservé aux abonnés

L'idéal des cryptos a du plomb dans l'aile [OPINION]

Grégoire Barbey

La faillite du géant FTX souligne une fois de plus les dérives d'un secteur qui avait pourtant vocation à offrir une solution permettant d'échapper aux acteurs centralisés.

L’idéal défendu par les pionniers du secteur des cryptomonnaies a du plomb dans l’aile. La faillite de la plateforme d’échange FTX, deuxième du secteur devant le mastodonte Binance, ne va pas arranger les affaires d’un milieu qui est perçu depuis ses débuts comme opaque et instable. Son patron, Sam Bankman-Fried, aurait joué avec l’argent de ses clients et maquillé les pertes de son fonds d’investissement Alameda.

Cette nouvelle affaire, qui pourrait avoir un effet domino sur l’industrie, intervient quelques mois après l’effondrement d’un autre projet d’envergure, celui du stablecoin algorithmique TerraUSD. A la clé, des dizaines de milliers d’investisseurs, petits et grands, qui ont perdu leur argent. Des milliards partis en fumée en quelques minutes. Et des drames humains, forcément.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter