Meta prévoirait de licencier des milliers d'employés

Image d'illustration. | Unsplash

C’est une première dans l’histoire de Meta, maison-mère de Facebook: le groupe qui compte quelque 87’000 collaborateurs prévoirait le licenciement de milliers d’employés, selon le Wall Street Journal. Le média américain estime qu’il pourrait même s’agir de la plus importante restructuration jamais arrivée dans le secteur des technologies. L’annonce devrait intervenir dans la semaine du 7 novembre.

Lire aussi: Pourquoi Facebook s’est lancé dans le metavers

Pourquoi c’est important. Si les informations du Wall Street Journal se confirment, le plan de licenciement interviendrait directement après la publication, à la fin du mois d’octobre, de résultats trimestriels décevant. Le bénéfice net de Meta a fondu de 52% sur un an, atteignant 4,4 milliards de dollars, alors que le nombre d’utilisateurs de ses principales plateformes (WhatsApp, Instagram et Facebook) stagne.

Meta n’est pas la seule entreprise à revoir ses effectifs à la baisse. Twitter, après son rachat par Elon Musk, a décidé le 4 novembre de se séparer de près de la moitié de ses quelque 7500 employés.

link

A lire sur le Wall Street Journal