iOS 16 débarque sur vos iPhone, voici ce qu'il faut savoir

Les nouveaux écrans de verrouillage arriveront avec la mise à jour d'iOS 16. | Apple, capture d'écran

La nouvelle mise à jour majeur du système d’exploitation des iPhone d’Apple (iOS 16) aura lieu ce lundi 12 septembre 2022. Certaines fonctionnalités ne seront pas disponibles dès le déploiement, alors que d’autres si. Voici ce qui va changer.

Les appareils éligibles. Attention, ces mises à jour ne concernent que certains appareils d’Apple. Tous les smartphones et autres montres connectées d’Apple sortis depuis 2018 pourront installer iOS 16 et watchOS 9, soit les modèles iPhone 8 et plus récents, ainsi que les Apple Watches Series 4 et suivantes.

L’identification sans mot de passe. C’est probablement le changement le plus fondamental apporté par iOS 16: la possibilité de se connecter aux sites web, applications et autres services via les moyens d’authentification biométrique (visage et empreintes digitales). Dites au revoir à vos vieux mots de passe peu sécurisés, interminables ou difficiles à retenir. Dans les faits, Apple utilise les «Passkeys» (codes d’accès), des clés de sécurité numériques qui sont enregistrées dans le trousseau d’iCloud et reposent sur des mécanismes de cryptographie asymétrique (utilisés par les cryptomonnaies, notamment).

Il s’agit d’un standard développé par l’alliance FIDO. L’utilisateur enregistre un moyen d’identification biométrique dans sa clé numérique et, lorsqu’il veut se connecter quelque part, le serveur vérifie que la clé correspond bien aux informations d’authentification qu’il a enregistrées. Pour les habitués du déverrouillage d’écran d’iPhone à l’aide de FaceID, le procédé devrait être assez intuitif.

A noter qu’il faudra systématiquement employer la double authentification pour enregistrer un nouveau Passkey. Cette fonctionnalité devra être supportée par les sites web, services et autres applications. Il est donc probable qu’elle ne soit pas immédiatement utilisable partout après le déploiement de la mise à jour.

Cette évolution dans les standards d’identification s’accompagne d’une refonte d’Apple Wallet. Jusqu’ici utilisé pour les cartes de crédit notamment, le portefeuille numérique de l’iPhone permettra d’enregistrer les clés de voitures au standard IETF, des documents d’identité numérique et d’autres clés électroniques, comme des cartes d’accès à des chambres d’hôtel. Ces éléments pourront être partagés avec d’autres utilisateurs. A noter que la Confédération travaille actuellement sur un projet de portefeuille d’identité numérique gérée par l’Etat. L’entreprise américaine aura-t-elle une longueur d’avance?

Une évolution de l’écran de verrouillage. L’écran de verrouillage de l’iPhone a été totalement repensé, intégrant de nouvelles options de personnalisation et des changements dans la façon dont les notifications sont affichées. Il affichera par défaut la date et l’heure, ainsi qu’une série de widgets d’informations. Les développeurs pourront en proposer de nouveaux grâce à une interface dédiée, intitulée WidgetKit. Plusieurs écrans de verrouillage peuvent être sauvegardés afin de pouvoir en changer à la volée en fonction des activités – travail, sport, etc.

Des notifications actives. Parmi les changements apportés aux notifications, iOS 16 intégrera ultérieurement la fonction Live Activities. Il s’agit de notifications dynamiques, permettant d’afficher une seule notification dont le contenu sera mis à jour au fur et à mesure – par exemple, le score d’une rencontre sportive.

Evolution des messageries. Les SMS envoyés via iMessage pourront être modifiés, une fonctionnalité proposée par de nombreuses messageries populaires. L’envoi d’un courriel via Mail, l’application intégrée d’Apple, pourra aussi être annulée dix secondes après avoir cliqué sur le bouton.

Découplage des mises à jour de sécurité. Autre point intéressant: les mises à jour de sécurité, qui permettent de corriger des bugs ou des failles, ne seront plus systématiquement liées à des mises à jour du système d’exploitation. Apple pourra ainsi effectuer des correctifs plus réguliers et les installer directement sur les appareils des utilisateurs.

Un meilleur contrôle sur le blocage. Dans le cadre de relations sociales conflictuelles, Apple instaure la fonctionnalité Safety Check, qui permet de bloquer une personne sur l’ensemble de l’écosystème de la marque, tout en contrôlant les accès à vos appareils.

Une fonctionnalité pour la prise de médicaments. Vous oubliez souvent de prendre vos médicaments au bon moment? Apple intègre avec iOS 16 une fonctionnalité permettant de vous rappeler quand prendre vos pilules. Les informations de médication pourront être partagées avec des membres de la famille ou des fournisseurs de soins. Reste à savoir si vous souhaitez que ces informations soient enregistrées sur un appareil quelconque – Apple affirme que les données sont chiffrées et que l’entreprise n’y a pas accès. Le Wall Street Journal a consacré un article complet à cette nouvelle fonctionnalité.