Réservé aux abonnés

Identification sur le web: le Parti pirate dépose son référendum

Image d'illustration. | Unsplash

La nouvelle loi sur la protection des mineurs dans les secteurs du film et du jeu vidéo pourrait être délétère pour la vie privée numérique. Un référendum pourrait aboutir, mais l'incertitude demeure: le comité n'a pas été en mesure de comptabiliser les signatures.

En voulant protéger les plus jeunes, le Conseil fédéral ne risque-t-il pas de nourrir les géants du web des données qui nous concernent? C'est ce que redoute le Parti pirate, qui vient de déposer jeudi 19 janvier 2023 les signatures pour son référendum contre la loi fédérale sur la protection des mineurs dans les secteurs du film et du jeu vidéo. Si elle entrait en vigueur, Netflix pourrait contrôler la carte d'identité de ses utilisateurs pour s'assurer qu'un mineur n'est pas exposé à un contenu violent.

Lire aussi: Comment j'ai voulu vendre une bonne histoire à Netflix

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter