Do Kwon, co-fondateur de Terra, menacé d'arrestation en Corée

Do Kwon est le co-fondateur de la cryptomonnaie Terra qui s'est effondrée en mai. | DR

Un tribunal de Corée du Sud a émis un mandat d’arrêt contre Do Kwon, co-fondateur de Terra, le stablecoin algorithmique qui s’est effondré en mai 2022, révèle Bloomberg. Séoul l’accuse d’avoir violé les règles qui s’appliquent au marché des capitaux. Cinq autres personnes, basées à Singapour, sont visées par les autorités judiciaires. Lesquelles ont exigé d’être informées part Do Kwon de son éventuel retour au pays.

Lire aussi: Une cryptomonnaie dévisse, et c'est tout le secteur qui frôle la panique

Pourquoi c’est intéressant. Cette décision intervient après une enquête de plusieurs mois, pour laquelle des perquisitions ont été menées dans les locaux de la fondation Terraform Labs, qui pilotait la cryptomonnaie. L’effondrement du stablecoin a eu des répercussions sur l’ensemble de l’écosystème, poussant les autorités de certains pays à se pencher davantage sur la finance décentralisée. Do Kwon affirmait encore récemment n’avoir jamais été en contact avec le procureur sud-coréen chargé de l’affaire, et n’avoir fait l’objet d’aucune mise en accusation.

link

A lire sur Bloomberg