Réservé aux abonnés

Comment la start-up genevoise Proton veut concurrencer Google

Image d'illustration. | Unsplash

Un concurrent genevois à Google? C’est l’ambition de Proton, qui lance une suite de quatre outils avec la promesse de respecter la vie privée des utilisateurs, contrairement au géant américain. Il s’agit d’un premier pas vers la création d’un écosystème qui devrait s’étoffer ces prochaines années.

Anciennement ProtonMail, l’entreprise a profité de l’occasion pour raccourcir son nom. Proton est réputé depuis plusieurs années pour son service de courriel donnant accès à des outils de chiffrement basés sur le protocole PGP, qui ne nécessite pas de l’utilisateur d’avoir des connaissances avancées en informatique.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter