Avec iRobot, Amazon pourra aspirer toutes les données de votre maison

Les senseurs des aspirateurs-robots Roomba cartographient l’ensemble des maisons pour y naviguer./Keystone

Le rachat pour 1,7 milliard de dollars du fabricant des aspirateurs robotisés Roomba par le géant du commerce en ligne Amazon est plus affaire de siphonage de données que d’aspiration des poussières, explique Wired. Spin-off du complexe militaro-américain, iRobot a lancé il y a une vingtaine d’années les robots aspirateurs Roomba. Plus de 35 millions de ceux-ci ont été vendus depuis, soit autant de maisons cartographiées en détail par leur système de navigation. Ces données particulièrement privées vont s’ajouter à celles déjà collectées par Amazon sur ce que nous consommons sur ses plateformes, et à celles d’autres acquisitions récentes comme les routeurs WiFi Eero ou les sonnettes vidéo Ring, sans parler de son assistant domotique Alexa.

Pourquoi c’est inquiétant. La valeur des grandes entreprises internet est largement construite sur la collecte de données personnelles qui permettent de toujours mieux cibler les comportements des consommateurs. Les données de cartographies des intérieurs d’iRobot vont s’ajouter à une avalanche des moyens de collecte toujours plus invasifs qui font dire à l’un des observateurs interviewés par Wired qu’Amazon est plus une entreprise de surveillance que de commerce. Reste à savoir si l’agence américaine de la concurrence (FTC) donnera son feu vert à cette opération.

link

A lire sur Wired