Réservé aux abonnés

Un catalogue romand de spectacles «prêts à l’emploi» pour les réouvertures

Extrait de la pièce "Mon père est une chanson de variété" de la Cie l'outil de la ressemblance de Robert Sandoz. Photo: Guillaume Perret

Robert Sandoz, futur directeur du Théâtre du Jura (qui devrait être inauguré en 2021), craint que les arts vivants ne ratent la «fête» de leur réouverture. Entre deux trains, il nous explicite son propos. «Le pire scénario, ce serait qu’on ait le droit de jouer en décembre mais qu’il n’y ait aucun spectacle à voir!» Il propose donc aux compagnies romandes de se fédérer pour composer un catalogue de spectacles «prêts à l’emploi» dès le 17 décembre.

Pourquoi c’est important. A travers toute la Suisse romande, les pièces continuent d’être repoussées non seulement en réaction à la fermeture prolongée des lieux culturels par les autorités, mais aussi par les théâtres eux-mêmes. Certains préfèrent prendre les devants plutôt que de se retrouver en porte-à-faux devant une 3ème vague qui les replongerait dans l’incertitude.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter