Meurtre du journaliste Jamal Khashoggi: pas de peine capitale au procès

Keystone

Un tribunal de Riyad a annulé lundi 7 septembre les sanctions prononcées pour le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, dans un verdict final aussitôt qualifié de «parodie de justice» et de «farce» par Hatice Cengiz, la fiancée de cet ancien critique du pouvoir saoudien.

Pourquoi c’est étonnant. Cinq prévenus ont été condamnés à 20 ans de prison et trois autres à des peines de 7 à 10 ans, selon les informations publiées par Reuters. L’ONU et Reporters sans frontières ont aussi dénoncé cette issue. L'avocat de la famille de Khashoggi a estimé le verdict «juste et dissuasif».

link

Reuters