Réservé aux abonnés

Donner naissance à une pièce qui ne sera pas jouée

Sara Uslu, Danae Dario et Clea Eden dans MATRICES, une création de Charlotte Riondel et Clea Eden. Photo: Greg Baldini

Le spectacle MATRICES n’a pas pu être présenté ces dernières semaines au public du Théâtre de la Parfumerie, à Genève, comme il était prévu avant la pandémie. Clea Eden et Charlotte Riondel, codirectrices de la GlitzerFabrik, en signent la conception et l’écriture, et ont tenu à mener le processus de création malgré tout. Comment donner naissance à une œuvre théâtrale vouée à ne pas être jouée?

Pourquoi ça fait écho à ce que l’on vit? C’est l’histoire d’une femme qui décide de s’enregistrer à la suite d’un terrible orage magnétique. Toutes les données virtuelles ayant été effacées, elle s’adresse, à l’aide de son magnétophone, à l’enfant qu’elle aura un jour, ou pas, et plus largement aux futures générations. Elle se plonge dans ses souvenirs intimes, y croise sa mère.

Cet article est réservé aux abonnés.

Pour lire la suite de cet article et des milliers d'autres, abonnez-vous à partir de CHF 16.- par mois.

Le journalisme de qualité nécessite du temps, de l'investigation et des moyens. Heidi.news est sans publicité. L'avenir de votre média dépend de vous.

Je profite des 30 premiers jours gratuits

Les bonnes raisons de s’abonner à Heidi.news :

  • Un mois d’essai, sans engagement sur votre premier abonnement
  • La newsletter le Point du jour édition abonnés
  • Les archives en illimité
  • Des échanges avec nos journalistes