| | Opinions

Ma rencontre avec la metteure en scène Marielle Pinsard, la résilience en étendard

Géraldine Savary

Toutes les deux semaines, Géraldine Savary contribue à Heidi.news au travers d’une rencontre afin de dessiner, article après article, une constellation de personnalités dont le tracé serait totalement subjectif, aléatoire et transparent.

Les scènes culturelles romandes revivent, respirant d’un cœur aux battements hésitants. Partout éclosent à nouveau des spectacles, dehors dans les rues ou dans des salles avec public restreint et dûment enregistré. Comment faire renaître l’envie de composer, de créer, de partager, d’occuper les espaces artistiques? Pour en parler, je rencontre Marielle Pinsard.

Marielle Pinsard est metteure en scène de théâtre, un peu sorcière aussi. Quand on se rencontre la première fois, elle me regarde de la tête au pied et me dit, «toi tu es vraiment un scorpion. Les scorpions, on les croit morts et enterrés et ils remontent à la surface, soulevant une charge incroyable, presque le poids du monde. Ce sont des sphynx, ils maîtrisent les eaux profondes. Un signe capable de brutalité».

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!