| | News

Les maîtres du polar embarquent au Livre sur les quais

Sur les quais de Morges, départ des croisières littéraires lors du festival Le livre sur les quais. Photo: Laura Gilli

Pour cette 11ème édition en mode «autrement», Le livre sur les quais s’est réinventé, décloisonnant ses rendez-vous pour réguler le flux de visiteurs et assurer un meilleur traçage. Malgré les eaux troubles liées au covid-19, les croisières littéraires, une importante part de l’ADN du festival, ont su conserver tout leur attrait. En général à bord, 450 personnes accédaient à l’un des trois salons sur le navire contre 280 pour cette année. Les séances de dédicaces aussi ont dû se transformer pour respecter les mesures sanitaires. Un labyrinthe exclusif, puisque réservé aux participants en 2020, les guidait à la sortie.

«Je me souviens que lors de la dernière édition, j’avais signé entre 700 et 900 bouquins dans la grande tente sur les trois jours. Avec ce dispositif, on divise le chiffre par 10», calcule Nicolas Feuz, l’écrivain neuchâtelois et grand habitué de la manifestation morgienne.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi