| | Interview

«Le combat entre les milieux culturels est unique à Genève»

Photo GTG / Nicolas Schopfer (DR)

Aviel Cahn, directeur général du Grand Théâtre de Genève, désire voir la Cité de la musique sortir de terre et, donc, le oui l’emporter dans les urnes le 13 juin. Alors que les différents acteurs de la culture s’entredéchirent dans des querelles qu’il juge «pénibles» et injustifiées, le Zurichois ne cache pas son incompréhension — sinon son agacement.

Heidi.news — Comment regardez-vous, depuis votre position au Grand Théâtre, le débat qui fait rage en amont des votations du 13 juin pour la Cité de la musique?

Aviel Cahn — Je comprends que l’on discute des arbres et de la protection du patrimoine, mais je trouve le combat entre les milieux culturels très dommage, pénible et unique à Genève. Partout ailleurs, tous les milieux culturels salueraient l’émergence d’une telle opportunité pour leur société, pour rendre leur région plus attractive du point de vue culturel. Assister à un tel débat avec autant d’agressivité dit beaucoup sur Genève et les erreurs vivaces.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi