| | Opinions

La réaction du réalisateur de «Cellule de crise» à la critique de Heidi.news

 Jacob Berger

Suite à l'article de Heidi.news sur la série «Cellule de crise» qu’il a réalisée, le cinéaste Jacob Berger nous a contactés. Voici sa réaction.

J’espérais, plus que tout, que votre média décide de se pencher sur notre série afin d'en tirer un papier palpitant, que je lirais avec crainte et excitation. Je me disais que ce serait l’occasion d’aborder, avec vous (ou contre vous, peu importe), ces questions qui me taraudent depuis longtemps: les conflits du 21e siècle face aux Conventions de Genève, la tradition suisse de l’humanitaire confrontée aux dangers (et aux risques) du néo-impérialisme culturel occidental; le conflit au Yémen et l’affrontement tellurique sunnite-chiite sur toute la planète; la neutralité de la Suisse et de la mouvance humanitaire face à la stigmatisation de l’humanisme «traditionnel» dans les pays musulmans. Ou encore, plus prosaïquement, la production de séries de fiction dans le microcosme helvétique, la difficile réalité audiovisuelle européenne, la question des thrillers politiques, à l’opposé des thématiques consensuelles et familiales qui rassemblent davantage de spectateurs devant la télévision. J’imaginais que Heidi.news allait se pencher sur ces sujets.

Las. Quelle déception. Je ne réponds jamais aux critiques. Depuis 30 ans que je fais des films, je n’ai jamais écrit à aucune rédaction. Mais ce soir, je vous réponds… car je me sens si profondément déçu. Serge Enderlin commence par nous expliquer qu’il est si malin qu’il a vu au travers de «Cellule de crise». Si brillant qu'il a reconnu le désert d’Almeria. Non, Serge, ce n’est pas le vrai désert qui sépare l’Arabie Saoudite des montagnes du Yémen, quel scoop! Il poursuit ses révélations en affirmant qu’il m’a repéré dans le rôle du présentateur TV de la série, et qu'il a trouvé que c’était «pour le moins curieux» que je joue ce rôle. C’est donc cela, le regard de Heidi.news, le média le plus ambitieux de Suisse romande, sur la série la plus onéreuse jamais produite en Suisse?

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!