| | News

La HEM de Genève espère tant de la Cité de la musique

La HEM de Genève aujourd'hui? Des «conditions précaires» (DR)

Dans le débat qui fait rage à Genève autour de la création d’une Cité de la musique, les opposants font régulièrement valoir comme argument que la Haute école de musique, qui devrait s’installer dans le nouveau bâtiment, bénéficie déjà des infrastructures nécessaires. Une affirmation à laquelle n’adhèrent pas du tout ceux qui fréquentent la HEM et à qui Heidi.news a donné la parole.

Qui parle. Étudiant contrebassiste en avant-dernière année de master à la Haute école de musique, Georges Pereira fait de son mieux pour se déplacer, son instrument volumineux sur le dos. Tous les jours, il court d’une salle de cours de la Terrassière aux anciens bureaux un peu vétustes de la Jonction avant de filer vers Plainpalais. En effet depuis sa création en 2012, la HEM, ses 515 étudiants et 250 professeurs, sont éclatés sur pas moins de sept sites entre le Conservatoire, la rue de l’Arquebuse, la rue Jean-Petitot, la rue du Stand et des micro-locations dans le quartier qui permettent de compléter le dispositif.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.