| | News

«J’espère que le passeport de vaccination ne sera jamais obligatoire»

Thomas Van Daele nourrit de réelles craintes en songeant au certificat Covid | Photo: Festival Les Georges (DR)

Ce témoignage est extrait du Point Fort Culture, notre newsletter consacrée à la culture et ses enjeux. C'est gratuit, inscrivez-vous!

Le festival Les Georges s’installera coûte que coûte sur la Place Georges Python, en plein centre de Fribourg, du 12 au 17 juillet 2021. «Nous avons prévu deux scénarios en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et choisirons l’un ou l’autre début juin», explique Thomas Van Daele, programmateur de la manifestation depuis 2018.

Si les décisions fédérales concernant les concerts estivaux n’évoluent pas, et donc que les indicateurs épidémiques confirment que nous nous dirigeons vers le mieux, alors le premier scénario sera privilégié. Thomas Van Daele explique que «nous séparerons l’espace en deux zones de 300 personnes, l’une pour les concerts et l’autre pour la restauration.» En cas de péjoration de la situation sanitaire, place au plan B, qui consistera à «délocaliser les concerts dans plusieurs endroits intimistes, par exemple dans des églises».

«Nous avons longtemps été mis de côté l’année dernière, ce qui a rendu la période très pénible psychologiquement», confie le Neuchâtelois d'origine, ancien programmateur de la salle Ébullition à Bulle. Avant d’ajouter que «la taille de notre festival est pour le coup un avantage pour la période estivale».

La pandémie a principalement fragilisé des agences de booking tel que le français Soyouz – qui trouve des dates pour des groupes comme Altin Gün. Thomas Van Daele rappelle que «leurs activités ont littéralement cessé du jour au lendemain avec l’impossibilité d’organiser des concerts».

Un détail inquiète encore le programmateur des Georges: l'instauration d'un certificat Covid, lequel pourrait conditionner l'accès aux manifestations culturelles. Un perspective qui n'enchante pas Thomas Van Daele, même si celui-ci comprend les raisons d’une telle éventualité: «J’espère que le passeport de vaccination contre le Covid-19 ne sera jamais obligatoire pour voir des concerts», insiste-t-il en concluant que «les risques de discriminations et de surcoûts inhérents à cette obligation vont à l’encontre du rôle rassembleur d’un festival partiellement gratuit comme le nôtre».

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.