| | Reportage

J’ai testé un cours de danse New Age et mon orgueil a survécu

A l'abri des regards, dans le parc des Eaux-Vives. | Photo Heidi.news

Des mouvements de danse libres et libérés dans un cadre bucolique: c’est la formule proposée par Mélanie, qui organise des séances de «Wu Tao», «une pratique australienne inspirée de la médecine chinoise, qui rétablit l’équilibre entre l’esprit, le cœur et le corps.». Rendez-vous en petit comité au parc des Eaux-Vives, un mardi soir.

Les mouvements de «spiritualité assemblée», comme je m’aventure à les qualifier, m’ont toujours interloquée. Comment peut-on être à la fois occidental, bouddhiste, hindou et partir en cures chamaniques au fin fond de la jungle sud-américaine? Quel est le fil rouge, la fameuse «interconnexion énergétique», qui relie toutes ces bribes de spiritualité? Difficile à dire pour la Cartésienne que je suis.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.