| | News

Culture et lectures à voix haute livrées à domicile

Pizza et littérature à domicile. | Photo: Andrea Marioni (DR)

La quatrième Journée suisse de la lecture à voix haute s’est déroulée le 26 mai. Après une année d’échanges virtuels et de distanciation sociale, cette journée originellement instaurée pour promouvoir la beauté et l’importance de la lecture à voix haute est l’occasion de découvrir des initiatives romandes autour de la lecture et de l’écriture. Basés à Yverdon et Bienne, Numa Francillon et le Collectif Miam Miam ont, chacun à leur façon, lancé des projets visant à diffuser la poésie de manière originale et ludique.

Pizzas, téléphone et poésie. À première vue rien ne réunit ces trois termes. C’était sans compter sur la créativité de Numa Francillon et du Collectif Miam Miam. Dans les deux cas, tout est venu d’une question: comment transmettre la poésie dans un contexte de pandémie mondiale? L'écrivain yverdonnois Numa Francillon a puisé la réponse dans sa ville, chez les théâtres Benno Besson et l’Echandole. Lesquels, pour soutenir les artistes locaux durant cette période, ont proposé un appel à projet. Le but: promouvoir l’écriture et la lecture de manière compatible avec les restrictions.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi