| | News

«Ces allers-retours nous laissent dans un état de sidération, nous les artistes»

Pas toujours facile de garder le sourire pour Jocelyne Rudasigwa | Photo: Alain Kissling

Les mesures prises par la Confédération à la mi-décembre ont donné un coup de massue supplémentaire au secteur culturel, déjà à bout de souffle après des mois d’arrêt. Depuis le début de la pandémie, la Taskforce Culture trime auprès des gouvernements pour faire entendre la voix de ceux qui font la culture en Suisse, dans toute sa diversité. Jocelyne Rudasigwa et David Michaud portent le drapeau de SONART (Association suisse de musique) en Romandie.

Contrebassiste de Lausanne, Jocelyne Rudasigwa navigue aussi bien dans le classique, le jazz, l’improvisation, le théâtre musical, la musique contemporaine ou celle dite populaire. Elle enseigne son instrument au Conservatoire de Fribourg et, pour SONART, elle porte la casquette de cheffe de projets Musique contemporaine. Nous avons souhaité prendre avec elle le pouls du secteur musical en Suisse romande.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.