Reservé aux abonnés

Bilan 2020 d’une jeunesse privée d’art vivant

L’AG culturel – un abonnement unique pour les moins de 26 ans qui leur permet d’accéder de manière illimitée à plus de 220 lieux artistiques dans 5 cantons pour CHF 100 par an. Photo: DR

Précarité financière, vie sociale réduite, la pandémie a mis à rude épreuve le psychisme des plus jeunes cette année. Alors que les sorties culturelles remplissaient souvent un rôle d’exutoire, les fermetures à répétition des clubs, des salles de concerts mais aussi des théâtres ont fortement touché la génération Z, ceux nés depuis les années 2000. Les récentes mesures édictées par le Conseil fédéral - de repousser les réouvertures au 22 janvier prochain – ajoutent à leur désarroi et forcent à se demander si 2021 sera tout aussi morose.

Comment réagissent les 18-21 ans. Pour sonder cette tranche de la population, nous avons posé quelques questions à la Culture League, ce collectif de jeunes spectateurs et spectatrices qui alimente un Vlog sur Instagram depuis un an. Mandatés par l’AG culturel – un abonnement unique pour les moins de 26 ans qui leur permet d’accéder de manière illimitée à plus de 220 lieux artistiques dans 5 cantons pour CHF 100 par an – ces «critiques en herbe» partagent leurs découvertes sur les réseaux sociaux. Heidi.news leur donne la parole.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous