Une porte de sortie pour Guillermo Fernandez, gréviste de la faim pour le climat?

Guillermo Fernandez le 27 novembre 2021 | ANTHONY ANEX/KEYSTONE

Depuis le 1er novembre, Guillermo Fernandez, père de trois enfants a entamé une grève de la faim sur la place fédérale. Il y mettrait un terme, avait-il annoncé au début de son action, si la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga organisait une séance d’information sur le dernier rapport du Giec à destination des parlementaires. En coulisse, les élues Adèle Thorens et Céline Vara se mobilisent pour concrétiser cet effort, révèle Le Temps.

Pourquoi c’est important. Dès le début de la grève de la faim du Fribourgeois, les deux Vert.e.s se sont senties concernées. «La seule différence entre lui et moi, c’est que je me trouve de l’autre côté de la porte du Palais fédéral», confie Céline Vara au Temps. Dans tous les cas, le gréviste de la faim bénéficie du soutien de nombreux scientifiques, qui sont prêts à venir témoigner au Palais fédéral. Après cinq semaines de jeûne dans le froid hivernal, Guillermo Fernandez a déjà perdu 19 kilos.

link

A lire sur le site du Temps