| | Radar

Un 9e Vendée Globe au service de la science

KEYSTONE/LA FABRIQUE SAILING TEAM

Alan Roura est le seul Suisse engagé dans le mythique tour du monde à la voile parti ce dimanche 8 novembre, mais une autre embarcation attire notre attention. Pour cette édition 2020, trois voiliers ont emporté un appareil de mesure de salinité, de température, de taux de CO2, ainsi que de teneur en microplastiques.

Pourquoi c’est intéressant. Comme le détaille Science & Avenir, les trois embarcations vont pouvoir réaliser des prélèvements dans des endroits où peu de personnes naviguent. Ces données, récupérées par les skippeur eux-mêmes pendant la course, pourront déterminer les effets du manque de pluie sur les océans, leur faculté à absorber le CO2 ainsi que de mieux connaitre microplastiques et polluants présents à la surface.

link

Science et Avenir

newsletter_point-du-jour

Recevez chaque matin un résumé de l'actualité envoyé d'une ville différente du monde.

Lire aussi