Quatorze manifestants du climat finalement acquittés à Genève

Activistes du climat à l'occasion d'un précédent procès, à Fribourg en mai 2021. | Keystone / JEAN-CHRISTOPHE BOTT

La justice genevoise a tranché. Elle a acquitté en appel quatorze grévistes du climat qui étaient dans son collimateur pour des faits remontant à 2019 — respectivement l’action contre Credit Susse, ainsi qu’une manifestation. Les amendes prononcées contre certains d’entre eux en 2021 ont été annulées. L’Etat a été condamné à leur verser 38’000 francs pour leurs frais d’avocats, relate la Tribune de Genève.

Pourquoi c’est important. La multiplication des actions de désobéissance civile à large échelle pose des questions inédites à la justice, ainsi qu’un risque d’engorgement des tribunaux. A cet égard, l’évolution de la jurisprudence est déterminante. La décision de la Chambre pénale d’appel et de révision du canton de Genève pourrait ainsi constituer un précédent.

Lire aussi: «Le retard de la Suisse sur la justice climatique est indéniable»

link

A lire sur la Tribune de Genève