Réservé aux abonnés

Pourquoi les voitures électriques sont plus écologiques que les voitures classiques en Europe

Une place de parking équipée d'une borne de recharge électrique, à Bernex | MARTIAL TREZZINI/KEYSTONE

Cet article fait partie de notre dossier «Que changer pour le climat?».

Face aux problèmes sanitaires de la pollution et au changement climatique, les voitures électriques ont-elles vraiment l’avantage, lorsqu’on prend en compte tous les indicateurs écologiques, et que l’on considère leur fabrication en plus de leur utilisation? Cette question nous a été posée par plusieurs lecteurs au cours des dernières semaines. Éléments de réponse.

Pourquoi c’est important. Les initiatives visant à remplacer nos polluants véhicules à énergies fossile par leurs homologues électriques fleurissent partout dans le monde: Norvège, France, et dans certains Etats américains comme la Californie. La Suisse, elle, s’est fixé l’objectif d’atteindre 10% en 2020 pour les ventes de voitures électriques neuves (hybrides comprises), puis 15% en 2022. Pourtant, la voiture électrique est souvent parée de nombreux maux: l’extraction des minerais à la base de ses batteries pollue, elle dispose d’une moindre autonomie, son intérêt dépend des sources d’électricité utilisées… Ces critiques sont-elles justifiées par les chiffres?

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter